Charlie Live Show dans les cordes de DirtyVonP et un joli reportage à découvrir

0
415

C’était au cœur de l’été, il faisait chaud, les cigales chantaient… Un temps parfait pour se faire saucissonner comme un filet mignon non ? Non justement ! Et pourtant c’est au coeur de cet été toujours trop chaud que j’ai rencontré Alex DirtyVonP et Steph Doe. Evidemment, ça a fini encordée cette histoire … Récit d’une rencontre Kinbaku pleine d’humanité.

Une histoire humaine du Kinbaku

Steph m’avait contacté, quelques temps auparavant, pour me parler de l’école des cordes et du kinky club. Deux semaines après, je vois le documentaire Planète Kinbaku dans lequel il y a … Steph !

Il n’y a vraiment pas de hasard, les choses se mettent en place toutes seules et chaque jour ça m’émerveille ! Du coup, je prends ma petite voiture et direction Aix en Provence pour rencontrer Steph Doe (aussi connu sous le nom de Calamity Steph) et son comparse Alex DirtyVonP !

Alex Dirty Von P & Steph Doe

Steph Doe & Alex DirtyVonP. des Humains attachant

Steph Doe et AlexDirtyVonP se sont trouvés grâce aux cordes. Depuis, ils partagent tout, leur vie et leur passion comune. Mais ils n’y sont pas arrivés par les mêmes chemins.

Steph Doe, une rencontre inévitable

Steph Doe fait une première rencontre avec le shibari en faisant des recherches sur la contrainte corporelle. Elle tombe sur le travail du Fakir Musafar, qui a quand même expérimenté pas mal de trucs, modifications corporelles, scarifications, piercing, tatouage et aussi le bondage.

Je crois que c’est à l’époque que Steph s’amuse à encorder des mannequins. Mais ça ne va pas plus loin.

10 ans plus tard, Steph Doe commence à fréquenter le milieu fetish mais les exhibitions de shibari qu’elle voit ne lui donne pas du tout envie. En 2014, grâce ax photos de Patrick Siboni, elle découvre enfin le kinbaku, le bondage traditionnel japonais. Un an plus tard, avec son compagnon de l’époque, elle commence à être attachée.

Bon ça se passe pas hyper bien, lui aussi débute et il lui coince le nerf radial. Ce qui fait hyper mal et est mega dangereux ! Je crois qu’on rappellera jamais assez que le kinbaku ne se pratique pas à la légère. Donc prenez des cours si vous voulez attacher, avant de faire n’importe quoi et de blesser l’autre ! Les séquelles d’un nerf radial sectionné, c’est à vie !

Suite à son accident de nerf radial, la miss est pas hyper super bien, normal. Mais elle rencontre Alex DirtyVonP, qui l’attache. Et là, c’est la révélation !

Là il se passe enfin quelque chose, ce petit truc qu’elle cherchait depuis le début. Une connexion intense à l’autre mais aussi à soi. C’est le coup de foudre. Pour Alex, pour les cordes. Elle décide d’apprendre à attacher et sa vie désormais tourne autour de l’art délicat du kinbaku.

Kinbaku Charlie camgirlKinbaku Charlie camgirlKinbaku Charlie camgirl

Alex DirtyVonP, la recherche de connexion

Alex, lui, a rencontré le kinbaku en 2013. Au départ photographe de nu, il lui manquait quelque chose. Le rapport avec les modèles était assez froid, pas de connexion, pas de connivence, il cherchait autre chose.

Un jour, il tombe sur des photos de Kinbaku. L’esthétique lui plaît, il n’a encore aucune idée de la puissance émotionnelle que les cordes détiennent.

Mais quand il essaye, au départ c’est juste pour pouvoir faire des photos, et ben pour lui aussi c’est une révélation ! Enfin il y avait une réelle relation avec le modèle ! Enfin, il y avait une connexion.

Il se forme pendant deux ans auprès de Riccardo Wildties et en 2016, il rachète l’Ecole des Cordes, à Paris, et la déplace dans son studio.

Alex Dirty Von P
Alex Dirty Von P
Alex Dirty Von P
Alex Dirty Von P

Transmettre l’essence du kinbaku et du BDSM

Depuis 2017, Alex DirtyVonP et Steph Doe enseignent le kinbaku et le BDSM. Leur but, c’est de transmettre l’essence de ces deux arts et de l’ouvrir à des gens intéressés mais pas “initiés”. Et oui, faut bien commencer quelque part !

Mais le BDSM comme le kinbaku peuvent un peu effrayer car c’est des milieux pas forcément ouverts. On peut tomber sur des endroits ou des gens hyper fermés, où seuls ceux qui savent savent. Ce qui fait pas tellement avancer le schmilblick !

Alex et Steph, que ce soit avec l’école des cordes ou le kinky club (c’est la partie BDSM), ont eu envie d’ouvrir les portes d’un milieu très secret mais surtout de transmettre l’essence de leur passion. Un savoir faire, certes. Que ce soit pour attacher ou pour fesser, il y a quand même deux trois petits trucs à savoir !

Mais aussi l’essence de ces deux pratiques, à savoir la relation essentielle et puissante qui existe entre l’attacheur et le modèle, ou encore entre le maître et le soumis.

How i meet Steph & Alex

Ben oui, je suis sûre que vous avez envie d’en savoir plus ! Déjà, avant toute chose, un immense merci à Alex et Steph ! J’ai passé un moment riche, et tous les deux, ce sont des gens en or ! Des humains, avec un grand coeur et d’une gentillesse incroyable !

Quand tu prévois un truc ….

C’était la troisième fois que je me faisais attacher. La première fois, avec Emmanuel Créateur, je découvrais totalement tout en ayant un peu d’appréhension. Ben oui, Emmanuel m’avait proposé deux types d’expériences, soit me faire simplement attacher, soit vivre une expérience proche d’une relation sexuelle, mais à travers les cordes.

Comme je suis pas libertine, moi dis comme ça, je prends l’option “non mais juste tu vas m’attacher, en fait”. Ce qu’il a fait avec délicatesse et beaucoup de respect (voir mes deux précédents récits de cordes)

Mais là, entre temps, j’avais vu l’excellent reportage Planète Kinbaku. Et j’avais hyper envie de vivre pleinement la relation avec l’attacheur.

Du coup j’arrive pleine de détermination, en me disant “ma p’tite Charlie, vas y, vis l’érotisme de la situation à fond !”.

… mais que ça se passe pas du tout comme prévu !

Bon, déjà, c’est Alex qui m’attahce, Steph avait un peu mal au poignet (et oui, putain d’accident de nerf radial !)

Il est un peu impressionnant Alex, un grand barbu costaud, avec des grandes mains mais la voix douce.

Renaud est là, et lui et Steph vont mitrailler pendant toute la séance.

Moi, bien décidée à vivre de l’érotisme, je me lance. Bon, je suis tendue comme un string, comme me le fait gentiment remarquer mon attacheur. Mais petit à petit, il me détend.

Le jeu des cordes commence. Ca rape un peu, ça fait un peu mal. Alex n’attache pas du tout de la même manière qu’Emmanuel. Moins de noeuds, moins d’esthétisme. Plus de tension dans les cordes.

Alex DirtyVonP travaille sur l’érotisation de la douleur, donc oui, ça fait mal.

Mais je me détends.Enfin, je crois. Toute la première partie de la séance, je cherche. La sensation érotique, le dépassement. Le sentiment de honte érotique d’être exposée et à la merci.

Je cherche mais je trouve pas. Je capte que la honte, ben j’en ai pas. C’est dépassé depuis longtemps.

Je fais ma maline, je défie mon attacheur. Je suis peut être ligotée comme un jambon mais je ne plierais pas !

A un moment, Alex me met en semi suspension. Ouahou, étrange sensation.. Mais j’en veux plus ! Je suis venue pour de la sensation ! Du coup je demande plus, je veux être complètement suspendue, pour avoir la sensation de légèreté, de m’envoler !

Et ben c’est pas du tout ce que j’ai trouvé ! La douleur est arrivée, puissante. Loin d’être légère, je pesais une tonne tout d’un coup, la corde tirait et enfin, j’étais soumise. A la douleur, à la contrainte. Et enfin j’ai lâché.

Alex Dirty Von P

LACHE PRISE ! Laché ! (Lofofora)

Oui, j’ai lâché. J’ai arrêté de chercher. J’ai pris en pleine poire toute la lutte et la tension que je maintenais dans ma vie, jour après jour. Comme une vague puissante qui s’écrase sur ta tronche, j’ai senti mon impuissance totale. J’ai perçu la futilité de la lutte car on perd toujours. Car celle qui gagne, c’est la Vie.

Malgré tous nos caprices, malgré notre vouloir, la Vie nous emmène exactement là où on doit aller. On se croit fort et beau, mais nous ne sommes rien, seulement des poussières vaniteuses qui se prennent pour des étoiles.

Mais une fois acceptée la défaite, une fois acceptée l’impuissance, on peut enfin se détendre. Totalement. Et profiter du cadeau de chaque instant.

les cordes nous révèlent

Moi qui voulais vivre une expérience érotique, éviter le côté spirituel que j’avais déjà trouvé lors de mes premières expériences, je me suis retrouvé en larmes, heureuse, enfin abandonnée. A mon attacheur mais surtout à la Vie.

Ce n’est pas nous qui décidont ce qu’on va vivre avec les cordes, ce sont elles qui nous révèlent ce qui doit être. En tout cas, c’est ce qui m’est arrivé. Trois fois. A croire qu’encordée, je suis plus spirituelle que charnelle, va savoir …

Very BIG thx @

Oui, un immense merci à Alex, pour sa douceur, pour l’espace qu’il laisse afin que l’expérience soit totale et aille exactement là où elle devait. D’y repenser, j’en ai les larmes aux yeux. Merci pour le cadeau.

Merci à Steph et Renaud, de leur oeil bienveillant, de leur présence discrète.

Merci à Renaud, de son amour, de sa bienveillance qui m’accompagne, de la liberté qu’il m’offre, même quand j’en veux pas.

Voilà, je chiale sur mon clavier. Merci à la Vie en nous, la Vie qui malgré nous nous emmène là où on doit aller. Qui nous relève une fois qu’on est tombé.

Oui, la Vie est un cadeau, à chérir et honorer chaque jour. Allez, j’arrête là, j’en ai peut être perdu plusieurs déjà …

Kinbaku, les “liens” pratiques

Alors comme je vous le disais, Alex et Steph donnent des cours de kinbaku, des ateliers thématiques BDSM et des gôuters kinky !

Où ça ? Et bien à Paris, mais aussi à côté d’Aix en Provence ! Cool, enfin un truc qu’est pas réservé qu’aux parisiens !

Je vous mets tous les liens. Et vraiment, si vous avez envie de découvrir l’univers du kinbaku et/ou du BDSM, allez y ! Ils sont top ! Ils sont généreux, et ils mordent même pas ! Ou alors faut demander gentiment !

Et si vous cherchez des accesoires pour le kinbaku, cordes mais aussi bougie piur des jeux de cire, kimono, livres de référence, ils en ont créée une !

Et en projet, une maison de prod pour des videos de session et des tutoriels de kinbaku ! Elle est pas belle, la vie ?

 

Source https://charlie-liveshow.com/kinbaku-alex-dirtyvonp-steph-doe/?fbclid=IwAR1oKU6CAhlOtjDXKM-tvDb9xqISx-F77k_XHZD0RhyWKNVcnz99Xu23c_s

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici