Shibari « les bases pour débuter » avec CalamitySteph (Aix en Provence) le 14 avril 2018

    0
    629
    Cette journée aura pour but d’aborder les notions & concepts de base dans la pratique du Kinbaku ainsi que les 1ers gestes techniques.
     
    PROGRAMME
    Initiation à la pratique (10h30-12h)
    Histoire du Kinbaku, principes de sécurité physique et psychologique, nœuds de base
     
    Approche des premiers concepts & technique (13h-18h)
    – Ichinawa, quand une seule corde suffit
    – Nous parlerons de l’intention, de l’esthétique, du consentement et des rôles « rigger/bottom »
    – Nous aborderons les figures de base pour jouer en sécurité sans harnais de poitrine telles que le bunny ears ou le lacing de mollets.
    Les objectifs seront de :
    – apprendre les nœuds de base sur différentes parties du corps
    – apprendre à positionner le corps avant de fixer son bondage
    – comprendre la mécanique du corps
    – comprendre le maniement de la corde, les tensions, contre-tensions & frictions
     
    Info pratiques 
    – Tenue souple et confortable pour les attacheurs/ attaché.es
    – Merci d’arriver 10 min avant le début du workshop 
    – 3 cordes minimum de jute de 8m de long / 6mm
    Cordes Ogawa (jute) en vente sur place (à commander à l’avance ici calamitysteph@kinkyclub.fr)
    Mise en relation avec un(e) partenaire 
    Votre réseau personnel dans un 1er temps puis ce groupe facebook:
    https://www.facebook.com/groups/1448453201901920
     
     
    RESERVER VOTRE PLACE
    https://www.weezevent.com/workshop-debutant-avec-calamitysteph
    🚒 Une assurance sportive est RECOMMANDEE durant ces événements.
    L’association KinkyClub vous la propose pour 2€/ personne pour 1 an (année civile)
    Ceci vous permettra également de devenir membre de l’association, d’être couverts sur les événements organisés par l‘Ecole des Cordes à Paris et de pouvoir consommer au bar associatif lors des manifestations organisées.
     
    PRESENTATION
    Intéressée par les cordes depuis 2001, Calamity attend de croiser celles d’Alex DirtyVonP en 2016 pour vraiment se lancer : « j’y ai ressenti tellement de choses que j’ai eu envie d’attacher afin de transmettre toutes ces émotions à mon tour ».
    Dès le départ, elle s’oriente vers le style Naka sans même savoir qu’il existe plusieurs écoles « c’est le seul qui faisait écho en moi, pour des raisons esthétiques tout d’abord puis par sa philosophie.
    J’ai eu le plaisir de rencontrer Naka San, d’être attachée par lui lors d’un tournage pour le documentaire Planète Kinbaku et d’échanger avec lui, c’est une chance énorme ! »
    Le Kinbaku est pour elle un espace d’exploration entre le jeu, la contrainte, les émotions et l’esthétique.
     
    Son parcours professionnel a toujours été en relation avec la transmission et l’accompagnement. C’est donc tout naturellement que ces deux éléments qui la passionnent se sont articulés, qu’elle a commencé à enseigner des cours débutants et assister Dirty Von P lors de ses workshops afin de comprendre les mécanismes d’apprentissages des pratiquants tout en se formant à l’enseignement ».

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here