Workshop & performance d’Andrea La Quarta Corda à Toulon

0
791

J’ai eu le plaisir d’organiser en partenariat avec l’Ecole des Cordes, la venue d’Andrea La Quarta Corda pour clôturer le mois d’avril dans le Sud.

Au programme, 2 jours de workshop dans le style d’Andrea dont le pseudo est un clin d’œil à l’une de ses autres passions : le violoncelle.

Assisté par sa compagne, Fédérica Coldeyes, Andrea La Quarta Corda a enseigné avec beaucoup de pédagogie les fondamentaux du Kinbaku, les subtilités de son style et l’énergie qu’il met dans ses cordes.

Venus du Sud Ouest à l’Italie en passant par la Provence, les pratiquants, d’un niveau totalement débutant à plus avancé et à l’aise en suspension ont tour à tour abordé des exercices techniques et expérimenté le contrôle de la personne attachée au moyen du nawajiri (le bout de la corde). Ils ont travaillé leur sabaki (fluidité) et exploré des concepts Japonais tels que le Ma (intervalle, espace, entre..)

La journée du samedi s’est achevée par une soirée de performances intimes au Lifestore Initio. Ces soirées ont été organisées à intervalles réguliers et ont pour but de montrer plusieurs approches du Kinbaku à un public novice ou connaisseur. J’avais eu le plaisir d’inaugurer cette proposition artistique en décembre. Puis en mars, le Japonais Tessin Doyama avait donné une performance avec Ryouko, haute en intensité, empreinte de BDSM tandis que DirtyVonP qui faisait la 1ère partie avait attaché Lil Devil dans son style sensuel et contraignant.

Pour l’occasion, nous avons, DirtyVonP et moi-même, proposé une performance à « 4 mains » ayant l’habitude d’attacher ensemble. La modèle était notre soumise Lil Devil. Un trio au sol très axé sur le jeu cérébral et physique. La demoiselle fêtant son anniversaire, nous n’avons pas lésiné sur les intentions et elle a pu goûter au-delà de la contrainte de nos cordes, à des jeux d’impact, la caresse chaude de la cire et profiter de la présence public pour l’exposer à ce dernier, jouant sur la gêne et le plaisir qu’être déculottée lui donnait.

Un préambule érotique à la performance subtile et poétique d’Andrea & Coldeyes.

L’attacheur a commencé par nouer un collier au cou de la belle et lui poser méticuleusement le reste de cordes sur le visage, se rapprochant de plus en plus d’elle au fur et à mesure que la corde raccourcissait. Intensité suspendue dans le rythme donné par Andrea.  Une musique prenante, des gestes gracieux, des jeux de regards … Totalement momifiée par un lacing de cordes autour de son corps, suspendue, la demoiselle s’est ensuite retrouvée exposée dans une pose graphique face au public le temps qu’Andrea fixe un bambou entre ses jambes et n’inverse la position. Le regard de Coldeyes demandant silencieusement grâce amorce le dernier mouvement de cette performance qui s’achève au sol, en douceur.

Un temps de débat et d’échange avec le public, toujours curieux, a permis de répondre aux questions, rassurer ou expliquer certaines pratiques ou choix d’approche.

 

C’est un peu fatigué que le groupe a poursuivi le programme du dimanche. D’abord avec le harnais de buste (TK, gote) d’Andrea puis avec des suspensions qui ont libéré beaucoup d’émotions et quelques larmes même chez nos pratiquants, un mélange de crainte, d’excitation et de fierté d’avoir réussi à se dépasser, se faire confiance et de comprendre que même en débutant, bien encadrés, on peut donner des sensations à son partenaire.

Nous avons aussi pu profiter du magnifique lieu pour réaliser un petit shooting perso face aux quelques participants restant boire une bière. Andrea attachait le propriétaire des lieux afin que ce dernier découvre la sensation d’une suspension. Lui qui s’angoissait dès que ses mains étaient liées a franchi un cap énorme dans un lâcher-prise et un abandon superbes. J’ai été habillé de façon traditionnelle par une modèle pratiquant le kitsuke, l’art de mettre un kimono puis attachée rapidement par Alex. Je n’en dis pas plus mais …. rdv en juin…

 

NB Un immense merci à Aurélie & Mickaël pour leur accueil et cette belle amitié !
Andrea Quartacorda & Federica Coldeyes pour cette tournée en France et toute leur pédagogie
A tous les participants (toujours un plaisir de faire de nouvelles rencontres) & mes élèves dont certains n’avaient fait que quelques heures de cours avant de s’inscrire, bravo pour votre assiduité, vos cordes propres et les limites poussées. C’était beau !
Merci à Chloe pour cet moment intense & bien sûr à Alex Dirteevonp pour nos retrouvailles non moins intenses
Sans oublier les participants à la perf et les photographes !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici