Quelques retours sur l’Art du Shibari – les bases au sol

0
309

L’art du shibari les bases au sol

    • Chère Mademoiselle votre livre l’Art du shibari les bases au sol est magnifique. Tout – vous qui êtes si belle et les photos splendides d’Alex. Veuillez le féliciter pour moi s’il vous plaît. Je vous félicite donc tous les deux, et d’abord d’être ce que vous êtes, de le faire avec tant de courage et d’obstination. C’est à vous souhaiter que vous réussissiez vraiment dans votre métier. Vous êtes doués et beaux, je vous embrasse, Daniel
    • Enfin un livre avec des explications claires et en français (au lieu des schémas dessinées qu’on voit habituellement). Nous avons pu comprendre que le bondage ne se résume pas qu’à faire des nœuds, ce qui nous a aidé pour la gestion de la patience et la complicité à se faire attacher. (CorinneP sur amazon)
    • Très clair et détaillé, les photos sont parfaite et bien explicite pour apprendre facilement les nœuds de bases et les premiers harnais. En bonus, des exercices appliqués pour faire une vrai session de cordes. Vraiment un super bouquin ! (Jean Knot sur amazon)
    • Un immense merci pour ce livre ! Enfin un livre français à recommander ! Rigger avancé (Emmasan), je ne saurais que le conseiller aux personnes que je forme! Chapeau ! petit point « gris » … Professionnel de santé et passionné d’anatomo-physiologie, je note quelques imprécisions qu’il serait bon de compléter . A part ça…. Bravo ! y’a du kokoro dans ce bouquin !
    • C’est un très bonne ouvrage, la seul petite chose que je regrette concerne les grilles de négociation et d’éval. Un petit lien pour les trouver en pdf serait sympa 🙂
    • Merci pour tout ! Vous êtes géniaux !
    • Livre pris en version électronique. Les tuto et photo des nœuds sont très claires, beau boulot
    • Pour faire un retour plus détaillé de votre ouvrage, j’ai beaucoup aimé les récits, lorsque la femme rencontre le rigger. C’est tellement vrai, c’est parfaitement décrit. Ça donne une dimension plus profonde au livre. Et c’est une bonne surprise de lire ça entre deux tuto. Je n’ai aucun talent de critique littéraire, mais je l’ai trouvé bien ficelé, aéré, digeste, esthétique, et complet sur les bases nécessaires. Si je l’avais eu entre les mains plus tôt, ça m’aurait certainement évité un accident de nerf radial heureusement sans gravité, et de me reconnaître à mes débuts en panique alors que mon modèle ne sait pas me dire où il a mal. J’ai bien ri quand j’ai lu ce passage….je suis ravi de l’avoir acheté.
      Je cherche aussi à passer de l’autre côté des cordes, et quand j’ai vu vos photos sur Instagram, l’idée m’a sauté au visage. Souvent je vois des books chargés de photos de shibari pleines de technique et belles, mais j’ai le sentiment que c’est linéaire. Le rigger enchaîne les suspension l’une après l’autre sans réelle imagination, sans sortir de sa zone de confort. Ici je n’ai pas eu cette impression ennuyeuse

L’art du shibari les bases au sol – la suite ! 

    • J’attend le tome 2 avec impatience.
    • Géant !!! vite le tome 2 !!!
    • J ai pas encore tout lu mais je prendrai le tome 2 pour sûr !
    • On a envie d’encore plus de patterns de tip n’ tricks, d’explications. ça donne très envie d’aller plus loin. C’est une très belle édition, le bel ouvrage ! Vos photos son très belles et claires dans les tuto. La mise en page est jolie & clean ! Merci aussi pour la prévention. je trouve judicieux le choix de l’avoir mis en chapitre 3. Elle me semble bien complète sur le physique/radial etc. Sur le consentement, et l’effet des endorphines aussi mais je trouve qu’un point n’est pas assez appuyé : le fait que sous endorphine on peu être amené – soit, à prendre de mauvaise « décisions », comme vouloir repousser des limites fixées avant (et ça c’est précisé dans le flyer 4C pour le coup). Ou, après les cordes, avoir envie de sexe, voire même tomber amoureux de l’attacheur.euse et regretter ensuite. – soit, à ne plus répondre du tout, voire à ce que le corps donne des informations contraire à ce que souhaite l’esprit, ce qui devient bien tricky quand l’attaché.e ne dit plus mots. (R et A)
    • C’est grâce à vous que j’ai continuer à développer mon envie de shibari. MERCI ! et j’espère un jour assister à un workshop !
    • C’est très bien, la maquette est fluide, agréable, attention il y a une ou deux photos qui n’étaient pas en 300 dpi (minimum pour de l’impression) et qui de fait pixelisent, c’est dommage. Sinon le vernis sélectif sur la couverture est agréable mais pas franchement nécessaire. Toutefois, la présence d’un signet pour marquer telle ou telle page aurait été un plus. Merci encore pour cet ouvrage et au plaisir de lire le ou les suivants.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici