FAQ Organiser une session privée de Shibari

0
5020
Session privée de shibari : FAQ

Quelques réponses aux questions que vous pouvez vous poser en vue de votre session privée de shibari

Se préparer, s’informer
  • Comment ça se passe le jour J ? 
    A votre arrivée, nous prenons un temps pour faire connaissance ainsi qu’un briefe sur la sécurité, le cadre défini pour la session privée et les informations nécessaires à chacun. La durée totale de la session inclue les temps d’accueil et clôture.
  • Comment préparer une séance ? 
    Suite à la réservation, je vous envoie un questionnaire détaillant toutes les pratiques que je propose.
    Celui-ci vous permet de faire le point sur vos envies, vos limites, les expériences que vous avez envie d’explorer.  Vous le complétez au calme chez vous. Nous le reprenons point par point ensemble le jour J.
  • Et si jamais je change d’avis en cours de séance ou que je veux arrêter ?
    Il suffit de le dire.
    Nous définissons d’un safeword (mot d’arrêt absolu. exemple STOP) avant la session privée de shibari, en plus d’avoir balisé le contenu de celle-ci. Je suis à votre écoute. Vous devez m’indiquer une corde qui gêne, un changement d’avis, une sensation perturbante…
Les risques, la douleur
  • Est ce que cela fait mal?
    Pour moi, le shibari ne sert pas à infliger de la douleur. Néanmoins, la sensation est contraignante physiquement. Les cordes ont une tension serrée pour éviter de glisser, brûler la peau ou se retrouver au mauvais endroit. La respiration aide beaucoup, ainsi que la confiance que vous m’accordez.
  • Il y a t-il des risques physiques ?
    La pratique du Kinbaku comporte des risques car le corps est parcouru de veines, nerfs, tendons, ligaments, muscles …

    Compression sanguine: Elle entraine des fourmillements et une sensation d’engourdissement général du membre. Si l’on respecte l’utilisation de nœuds NON coulants (pas de garrot sur le membre. Elle n’est pas dangereuse.

    Compression du nerf radial : Elle entraine une sensation non douloureuse sur le dessus de la pince pouce-index ; une sorte de fourmillement, type courant électrique très léger. Il faut indiquer IMMÉDIATEMENT car un réel risque existe. Lorsque le nerf radial est pincé, une paralysie plus ou moins temporaire peut suivre (quelques minutes à semaines).
    NB: à ce jour, je n’ai aucun incident à déclarer car j’ai toujours respecté une pratique précautionneuse. Néanmoins, j’ai subi cet incident à mes débuts, en 2016 aussi je suis à même d’en parler avec clarté et précision.

  • Quels sont les autres risques ?
    La pratique du shibari engendre un état modifié de conscience du à la sécrétion des endorphines.
    A ce moment, la personne attachée n’est plus dans un état d’esprit clair, elle devient plus vulnérable, plus détendue et moins apte à la réflexion intellectuelle ou prise de décisions. C’est pourquoi je vous propose un questionnaire de pratiques autorisées, d’envies et limites ainsi que la définition d’un safeword en amont de la session privée de shibari. Je conseille de prévoir une journée calme et sans prise de décisions importantes par la suite.
Autres informations
  • Est ce que je peux venir accompagné.e?
    Venez avec la personne que vous souhaitez. Généralement, c’est un moment qui s’apprécie seul.e, dans le calme.
    Les complices sont bienvenus tant qu’ils respectent le cadre que nous aurons posé ensemble. Ils n’interviennent pas durant la session privée de shibari. Celle-ci est un moment pour la personne attachée.
  • Comment est-ce que je m’habille ? 
    Évitez les vêtements à armatures (soutien gorge, corset…).
    Boxer pour les hommes, les petites tenues légères, les chemisiers, les jupes sont des pièces qui mettent en valeur dans les cordes et offrent des possibilités de jeux intéressantes de même que les robes ou kimonos.
    Il faut retirer les bijoux. Une hygiène rigoureuse est de rigueur.

  • Pourquoi la séance se déroule chez Stéphanie Doe?
    Généralement, je reçois à mon studio, équipé spécialement pour la pratique du Shibari. Il m’est important de travailler dans des conditions que je maîtrise avec un matériel de qualité et la certitude que vous pouvez profiter de ce moment sans avoir à gérer votre vie quotidienne en parallèle.
  • Quel est le rôle de Stéphanie Doe durant la séance ? 
    Je ne me considère pas comme un manège à sensations aussi ce moment est à envisager comme une rencontre avec moi et mon univers plutôt que comme une simple expérience sensationnelle. Je ne deviens pas neutre ou dépersonnalisée, au contraire. Mon rôle est donc de vous proposer un cadre sécurisant pour vivre cette expérience, laquelle sera nourrie par ma personnalité, un mélange de douceur et de fermeté soutenu par ma créativité.
  • Est-ce que je peux boire/ fumer avant la séance ? 
    Pour des raisons évidentes de sécurité, l’alcool et les substances psychoactives sont proscrites avant et après la séance.
    Vous vivez un état de conscience modifié, inutile de rajouter des sensations qui risquent d’une part d’impacter votre capacité de réaction et d’autre part de générer un malaise vagal.
    En revanche, je conseille d’avoir mangé un petit en-cas avant et d’être correctement hydraté.e

Si d’autres questions vous viennent, contactez-moi par mail, je me ferai un plaisir d’y répondre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici